Newsletter Cannabuzzdaily

Saisissez votre adresse email ci-dessous et abonnez-vous à notre lettre d'information

La Belgique Envisage la Dépénalisation des Drogues sur le Modèle Portugais

La Belgique Envisage la Dépénalisation des Drogues sur le Modèle Portugais

Dans une révélation faite par le média spécialisé Newsweed, la commissaire nationale belge chargée de la lutte contre la drogue, Ine Van Wymersch, a laissé entendre que la Belgique pourrait s’inspirer du modèle portugais de dépénalisation des drogues. Cette approche progressive, mise en œuvre au Portugal en 2001, a permis de traiter les toxicomanes davantage comme des patients que comme des criminels, en privilégiant les mesures curatives sur les mesures punitives.

Une réduction significative de la consommation de drogue dure

Le Portugal a connu une réduction significative de la consommation d’héroïne, des taux de criminalité, des contaminations d’IST (hépatites et VIH), et des overdoses mortelles, suite à cette politique. La coordinatrice belge de la lutte contre la drogue, Charlotte Colman, a expliqué que la dépénalisation de la possession de drogues pour usage personnel au Portugal fait partie d’un ensemble de 13 stratégies. En particulier, la possession de 25 grammes de cannabis, au lieu d’être un délit pénal, est traitée comme une question administrative.

Colman a mis en évidence une différence importante entre la Belgique et le Portugal, où, dans le dernier cas, une commission multidisciplinaire à vocation sociale prend en charge les cas au lieu d’un juge ou d’un magistrat. Elle souligne également l’impact potentiel sur le casier judiciaire en Belgique, qui peut nuire aux chances d’accès à un logement stable et à l’emploi pour les personnes ayant des condamnations liées à la drogue.

La dépénalisation en Belgique pourrait refléter les résultats positifs observés au Portugal, mais nécessiterait une approche globale, incluant le renforcement des soins de santé, la recherche et la lutte contre le trafic et le blanchiment d’argent. La lutte contre la violence liée au trafic de cocaïne, en particulier, requiert une stratégie nuancée, selon Mme Colman.

Dans le contexte belge, le vice-Premier ministre et ministre de l’Économie a récemment plaidé pour une légalisation du cannabis, marquant ainsi un potentiel changement de direction dans la politique en matière de drogues en Belgique.

Cette révélation met en lumière une possible évolution significative de la politique belge sur les drogues, s’orientant vers un modèle plus humain et efficace, inspiré du succès du Portugal. La Belgique, en adoptant de telles mesures, pourrait ainsi marquer un tournant décisif dans la gestion de la toxicomanie et de ses implications sociales et sanitaires.

FAQ

Quel est le modèle portugais de dépénalisation des drogues ?

Le modèle portugais, adopté en 2001, traite les toxicomanes comme des patients plutôt que comme des criminels, en remplaçant les peines pénales par des mesures thérapeutiques et de soin. Cette approche a entraîné une baisse significative de la consommation d’héroïne, de la criminalité, des IST, et des overdoses mortelles.

Pourquoi la Belgique envisage-t-elle d’adopter le modèle portugais ?

La Belgique considère le modèle portugais comme un succès en termes de réduction des problèmes de santé publique et de criminalité liés à la drogue. L’approche pourrait également aider à traiter les toxicomanes de manière plus humaine et efficace.

Quels changements la Belgique pourrait-elle implémenter ?

La Belgique pourrait dépénaliser la possession de drogues pour usage personnel, en passant de réponses pénales à des réponses administratives et en soins de santé, comme pour la possession de 25 grammes de cannabis.

Quelles sont les différences entre les approches belge et portugaise ?

En Belgique, c’est un magistrat ou un juge qui offre de l’aide, tandis qu’au Portugal, c’est une commission multidisciplinaire à vocation sociale. De plus, en Belgique, les conséquences d’une condamnation sur le casier judiciaire peuvent être plus sévères.

Share your love
Webmaster
Webmaster

En tant que rédacteur web passionné et spécialiste du cannabis, j'ai accumulé des années d'expérience dans le domaine. Ma mission est de simplifier l'accès à l'information, en traduisant des études et actualités pour les rendre compréhensibles à tous. Je m'intéresse particulièrement à la législation, ainsi qu'aux applications médicales et récréatives du cannabis.

Articles: 188

S'abonner à la newsletter

Saisissez votre e-mail ci-dessous et ne manquez plus une actualité !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *