Newsletter Cannabuzzdaily

Saisissez votre adresse email ci-dessous et abonnez-vous à notre lettre d'information

Cannabis médical contre FOD : Espoir dans 4 États

Le cannabis médical, une nouvelle perspective pour le trouble de l’orgasme féminin

Dans une avancée qui pourrait marquer un tournant dans le traitement des troubles sexuels, quatre États américains – Ohio, Illinois, New Mexico et Connecticut – envisagent d’inclure le trouble de l’orgasme féminin (FOD) dans la liste des conditions qualifiantes pour l’accès au cannabis médical. Cette initiative est soutenue par des recherches de plus en plus nombreuses indiquant que le cannabis pourrait jouer un rôle crucial dans l’amélioration de la satisfaction sexuelle des femmes souffrant de FOD. Ce trouble, défini par le Manuel Merck comme une difficulté ou un retard à atteindre l’orgasme malgré une excitation sexuelle adéquate, pourrait trouver dans le cannabis médical un allié pour faciliter et intensifier l’expérience orgasmique.

Le cannabis agit comme un vasodilatateur, augmentant ainsi le flux sanguin vers les organes génitaux. De plus, son effet anxiolytique permet une meilleure relaxation, facilitant l’immersion dans l’expérience sexuelle, notamment pour les personnes dont les troubles sexuels ont pour origine un traumatisme. L’amélioration de la sensibilité et de la créativité sous l’effet du cannabis peut également enrichir la vie sexuelle, offrant une nouvelle dimension aux explorations érotiques.

Cannabis médical contre FOD : Espoir dans 4 États

Les implications de cette reconnaissance pour la santé sexuelle féminine

Suzanne Mulvehill, figure de proue dans la reconnaissance des bienfaits thérapeutiques du cannabis pour les femmes avec FOD, souligne l’impact significatif de ce trouble sur la santé mentale, l’anxiété, la dépression et les antécédents de traumatismes sexuels chez les femmes concernées. La considération du FOD comme condition éligible au cannabis médical transcende ainsi la quête du plaisir pour s’ancrer dans une démarche de reconnaissance des droits fondamentaux à la santé et au bien-être.

Les procédures d’évaluation et de consultation publique en cours dans des États comme l’Ohio marquent le début d’un potentiel changement de paradigme dans le traitement des dysfonctionnements sexuels féminins. L’ouverture des autorités sanitaires à cette possibilité reflète une évolution dans la perception du cannabis, envisagé ici non plus uniquement comme une substance récréative, mais comme un véritable outil thérapeutique.

Les recherches et témoignages accumulés jusqu’à présent confirment l’efficacité potentielle du cannabis dans l’amélioration de l’expérience sexuelle et la gestion des troubles liés à l’orgasme. Une étude de 2020 publiée dans Sexual Medicine rapporte que l’utilisation régulière de cannabis par les femmes est liée à de meilleures expériences sexuelles. De même, le Journal of Cannabis Research a mis en évidence que l’usage de cannabis avant les rapports sexuels augmente le désir et la qualité des orgasmes chez une grande majorité d’adultes sondés.

Cette reconnaissance émergente du cannabis médical comme traitement potentiel pour le FOD non seulement ouvre la voie à de nouvelles approches thérapeutiques mais rappelle également l’importance d’une sexualité épanouie dans la santé globale. Avec ces avancées, le cannabis médical s’affirme comme un vecteur possible de bien-être et d’égalité dans la quête du plaisir sexuel, soulignant l’urgence d’un accès élargi et régulé pour ceux et celles en ayant médicalement besoin.

Sources : High Times, Marijuana Moment

Share your love
Webmaster
Webmaster

En tant que rédacteur web passionné et spécialiste du cannabis, j'ai accumulé des années d'expérience dans le domaine. Ma mission est de simplifier l'accès à l'information, en traduisant des études et actualités pour les rendre compréhensibles à tous. Je m'intéresse particulièrement à la législation, ainsi qu'aux applications médicales et récréatives du cannabis.

Articles: 188

S'abonner à la newsletter

Saisissez votre e-mail ci-dessous et ne manquez plus une actualité !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *