Newsletter Cannabuzzdaily

Saisissez votre adresse email ci-dessous et abonnez-vous à notre lettre d'information

Tout savoir sur les huiles CBD

Tout savoir sur les huiles CBD

Vous souhaitez tout savoir sur les huiles CBD ? Son utilisation est une pratique de plus en plus répandue et démocratisée. On en trouve dans des boutiques spécialisées mais également dans de nombreux commerces tels que les parapharmacies ou même, pour certains départements, dans la pharmacie du coin.

L’huile de CBD est un produit populaire pour ses propriétés thérapeutiques et ses avantages pour la santé. Il peut être utilisé pour soulager une variété de symptômes, notamment la douleur, l’anxiété et l’insomnie. Il existe plusieurs façons d’utiliser l’huile de CBD, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients.

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment utiliser l’huile de CBD de manière efficace et sécuritaire.

Qu’est-ce que l’huile de CBD ?

L’huile de CBD est extraite du cannabidiol, un composé trouvé dans les plantes de cannabis et de chanvre. Contrairement au THC, le CBD n’est pas psychoactif, ce qui signifie qu’il ne produit pas l’effet « high » associé au cannabis. L’huile de CBD est devenue populaire pour ses propriétés thérapeutiques, offrant une alternative naturelle aux traitements conventionnels pour diverses affections.

Quels sont les effets de l’huile CBD ?

De plus en plus de consommateurs optent aujourd’hui pour la consommation de CBD en huile. L’avantage d’une huile CBD, c’est qu’elle est discrète, simple d’utilisation et sa fiole est passe partout contrairement aux fleurs de CBD. Elle offre aussi une meilleure gestion de la concentration (ex: 5%, 10%,…) et de la composition du produit.

Soulagement de la douleur

L’un des usages les plus courants de l’huile de CBD est le soulagement de la douleur. Elle agit en interagissant avec les récepteurs du système endocannabinoïde du corps, réduisant l’inflammation et apaisant les douleurs chroniques.

Réduction de l’anxiété et du stress

L’huile de CBD a démontré des effets prometteurs dans le traitement de l’anxiété et du stress, offrant une relaxation sans les effets secondaires des médicaments anxiolytiques.

Amélioration de la qualité du sommeil

Pour ceux qui luttent contre l’insomnie ou les troubles du sommeil, l’huile de CBD peut aider à réguler les cycles de sommeil, favorisant un sommeil plus profond et plus réparateur.

Comprendre les différents spectres

Vous remarquerez rapidement qu’il y beaucoup de termes technique à maîtriser pour bien comprendre les huiles CBD. On va essayer de faire au plus simple sur les différences entre une huile CBD à spectre complet « Full Spectrum », une huile CBD à spectre large « Broad Spectrum » et huile CBD à base d’isolat de CBD.

Huile CBD à spectre complet (« Full Spectrum »)

Cette huile contient toutes les substances de la plante de cannabis, y compris le CBD, d’autres cannabinoïdes, des terpènes (qui donnent l’arôme), des flavonoïdes, et de petites quantités de THC. L’avantage ici est l’effet d’entourage, où tous ces composants travaillent ensemble pour renforcer leurs effets bénéfiques.

Huile CBD à spectre large (« Broad Spectrum »)

Semblable à l’huile à spectre complet, mais sans THC. Elle est idéale pour ceux qui veulent éviter le THC tout en bénéficiant de l’effet d’entourage grâce à la présence des autres cannabinoïdes et terpènes.

Huile CBD à base d’isolat CBD

Il s’agit de CBD pur, sans aucun autre composant de la plante de cannabis, souvent sous forme de poudre cristalline qui est ensuite diluée dans une huile porteuse. L’isolat est parfait pour ceux qui recherchent uniquement les effets du CBD à des concentrations élevées sans les autres cannabinoïdes ou terpènes

Les méthodes d’extraction de l’huile de CBD

L’extraction de l’huile de CBD est cruciale pour déterminer sa pureté, sa qualité et ses effets. Voici les méthodes d’extraction les plus courantes :

Image d'illustration des extractions d'huiles CBD

Extraction par solvants

Ce type d’extraction nécessite l’utilisation d’éthanol de butane, de propane, d’isopropyle ou d’alcool. Cette méthode présente quelques avantages : peu couteuse et rapide à faire. Attention, cette méthode d’extraction est la plus dangereuse qui existe jusqu’à présent. En effet le fait d’utiliser des solvants hautement inflammables rend toute l’opération risquée.

Dernier point négatif, si les résidus de solvant ne sont pas complètement éliminés lors de l’étape d’évaporation, ils peuvent être toxiques.

Les extractions par solvants liquides reposent sur la dissolution des cires végétales (qui renferment des nutriments) de la plante de cannabis. On pourra distinguer un goût plutôt amer pour les huiles issues de cette extraction. Pourquoi ? Parce qu’on extrait les cannabinoïdes et la chlorophylle. C’est cette chlorophylle qui est responsable de ce goût.

Extraction par CO2

L’extraction CO2 ou plus connu sous le nom d’« extraction par fluide supercritique » est la méthode d’extraction la plus utilisée pour la production d’huile CBD de haute qualité aujourd’hui. A contrario c’est une extraction coûteuse.

Comment ça marche ? On fait usage du dioxyde de carbone (CO2), qui est un gaz incolore et inodore. Ce gaz est exposé à des températures extrêmement basses avec une pression suffisamment élevée, pour ainsi en modifier la forme et le rendre liquide.

Cela provoque une libération des composés actifs du chanvre dans le solvant. Une fois fait, on passe dans une autre chambre dont la température et la pression sont contrôlées afin de mieux séparer les cannabinoïdes et les terpènes, avant de retransformer le CO2 liquide en gaz.

Extraction par macérat (l’huile alimentaire)

Enfin la dernière méthode (et non l’unique restante) : l’extraction à l’huile alimentaire. En quoi ça consiste ? L’intérêt de ce procédé est l’apport des propriétés organoleptiques propres aux huiles utilisées. Autre point positif c’est qu’il n’y pas de résidus à la fin de l’extraction. Ce type d’extraction reste très peu coûteux, simple à réaliser et efficace. Le seul inconvénient de cette méthode, c’est que le produit fini est périssable.

Pour ce faire on va utiliser de l’huile d’olive ou de l’huile de tournesol. Saviez-vous que le processus d’extraction du CBD par l’huile d’olive est le plus ancien qui soit ? Il faut d’abord chauffer la matière végétale pour la décarboxyler (on parle du processus de décarboxylation) afin d’en activer les substances chimiques.

Une fois fait, c’est le moment de combiner l’huile alimentaire (de son choix) et la matière végétale et de les chauffer à nouveau. C’est à ce moment que les cannabinoïdes effectuent leur transfert depuis la matière végétale vers la matière grasse (en l’occurrence, votre huile alimentaire). La concentration sera moindre avec cette méthode. Il faudra, en comparaison avec les deux méthodes vues plus haut, consommer plus d’huile pour avoir des effets similaires.

Comment utiliser son huile de CBD ?

Afin de bien utiliser son huile CBD, voici quelques conseils. L’usage d’huile CBD est la manière de consommer la plus simple et discrète. D’abord il est important de bien secouer sa fiole de CBD. Cela donnera un liquide bien mélanger (surtout si vous ne l’utilisez pas souvent). Il suffit ensuite de déposer 3 gouttes (ou plus) sous votre langue. Patienter 60 à 90 secondes et avaler. Voici quelques-unes des méthodes les plus courantes :

Sous la Langue

Placer quelques gouttes d’huile de CBD sous la langue et laisser agir pendant 60 à 90 secondes avant d’avaler est une méthode rapide pour que le CBD entre dans la circulation sanguine.

Par Ingestion

Ajouter de l’huile de CBD à des aliments ou des boissons est une façon simple de consommer le CBD, mais les effets peuvent prendre plus de temps à se manifester du fait du processus digestif.

Une autre méthode consiste à diluer ses gouttes de CBD directement dans son café ou son thé. Avez-vous déjà entendu parler du café CBD ou du thé au CBD ? Découvrez comment faire une infusion de CBD.

Application Topique

L’application d’huile de CBD directement sur la peau est idéale pour le traitement localisé des douleurs et des inflammations.

Précautions et conseils d’utilisation

L’utilisation de l’huile de CBD, bien que bénéfique pour de nombreuses personnes, nécessite une approche prudente et informée, particulièrement en ce qui concerne les interactions médicamenteuses, les effets secondaires, la qualité et le dosage. Voici un développement plus approfondi sur ces précautions :

Interactions Médicamenteuses

Le CBD a le potentiel d’interagir avec de nombreux médicaments en influençant la manière dont votre corps les métabolise. Il peut affecter les enzymes du foie responsables de la dégradation des substances dans le corps, ce qui peut augmenter ou diminuer l’efficacité des médicaments. Par exemple, le CBD peut interagir avec des médicaments tels que les anticoagulants, certains antidépresseurs, et des médicaments pour le cœur, en modifiant leur concentration dans le sang. Avant d’ajouter l’huile de CBD à votre routine de soins, il est crucial de discuter avec un professionnel de santé, en particulier si vous prenez des médicaments prescrits, pour éviter des interactions potentiellement dangereuses.

Surveillance des effets secondaires

Bien que le CBD soit généralement bien toléré et considéré comme sûr, il peut provoquer des effets secondaires chez certaines personnes. Les effets secondaires courants incluent la fatigue, les changements d’appétit, les troubles gastro-intestinaux, et des changements d’humeur. Ces effets secondaires sont généralement légers et temporaires, mais il est important de rester vigilant. Si vous expérimentez des effets secondaires, réduire la dose peut souvent les atténuer. La surveillance de ces effets vous aidera à ajuster la dose pour trouver le juste équilibre entre les bienfaits et les effets secondaires.

Qualité et pureté

La qualité et la pureté de l’huile de CBD sont essentielles pour sa sécurité et son efficacité. Sur un marché non réglementé, les produits varient considérablement en termes de qualité. Recherchez des produits de CBD qui fournissent des certificats d’analyse (COA) de laboratoires tiers. Ces certificats garantissent que le produit a été testé pour des contaminants tels que les pesticides, les métaux lourds, et le contenu en THC, et confirment la concentration de CBD. Acheter des produits de marques réputées qui suivent de bonnes pratiques de fabrication (GMP) assure également que vous consommez un produit sûr et de haute qualité.

Dosage

Le dosage de l’huile de CBD peut varier considérablement d’une personne à l’autre, en fonction de facteurs tels que le poids, le métabolisme, la condition traitée, et la concentration de CBD dans le produit. Commencer avec une faible dose et l’ajuster progressivement est la meilleure approche pour trouver la quantité qui vous convient. Par exemple, vous pourriez commencer avec une dose de 5 à 10 mg de CBD par jour, et augmenter progressivement de 5 mg par semaine jusqu’à ce que vous atteigniez l’effet désiré. Cette méthode de « titration » aide à minimiser les risques d’effets secondaires et permet à votre corps de s’adapter au CBD.

En général, il est préférable de consulter un médecin en cas de doute, surtout si vous avez des problèmes de santé existants ou si vous prenez des médicaments.

FAQ

Combien de temps faut-il pour que l’huile de CBD fasse effet ?

Cela dépend de la méthode d’administration. Sous la langue, les effets peuvent être ressentis en 15 à 45 minutes, tandis que par ingestion, cela peut prendre 1 à 2 heures.

L’huile de CBD est-elle légale ?

La légalité de l’huile de CBD varie selon les pays et les états. En général, l’huile de CBD dérivée du chanvre avec moins de 0,2% à 0,3% de THC est légale dans de nombreux endroits, mais vérifiez toujours la législation locale.

Peut-on devenir dépendant de l’huile de CBD ?

Selon les recherches actuelles, le CBD ne montre pas de potentiel de dépendance et est considéré comme sûr pour la consommation.

À quel moment prendre son huile CBD ?

La consommation d’huile de CBD peut être adaptée à vos besoins spécifiques et à votre routine quotidienne, que ce soit pour apaiser l’anxiété le soir ou booster votre énergie le matin. Il est crucial de suivre la posologie conseillée sur le produit et d’ajuster la fréquence et la quantité en fonction de vos réactions personnelles.

Comment avoir plus d’effet avec du CBD ?

Pour optimiser les bienfaits de l’huile de CBD, commencez par une petite dose et ajustez-la selon vos réactions sans dépasser les recommandations pour limiter les effets indésirables. Privilégiez l’achat d’huile de CBD de haute qualité, avec des vérifications rigoureuses des étiquettes et certifications pour éviter impuretés et contaminants. La méthode d’administration affecte son efficacité; choisissez celle adaptée à vos besoins pour une meilleure absorption.

Une consommation régulière, conforme aux indications de dosage, favorise des résultats plus significatifs. La patience est essentielle, les effets pouvant varier en temps d’apparition selon les individus, soulignant l’importance d’une utilisation constante pour une efficacité optimale.

Combien de temps le CBD reste-t-il dans le système ?

La durée pendant laquelle le CBD reste détectable dans le système peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la fréquence d’utilisation, la quantité consommée, le métabolisme de l’individu, et la méthode d’administration. En général, le CBD peut rester dans le système de 2 à 5 jours pour une utilisation occasionnelle, mais cette durée peut s’étendre jusqu’à plusieurs semaines pour une utilisation régulière.

Le CBD peut-il causer un test de dépistage de drogue positif ?

L’huile de CBD dérivée du chanvre contient généralement des traces de THC, mais en quantités inférieures à 0,3%. Ces faibles niveaux ne devraient normalement pas entraîner un test positif pour le THC. Cependant, la consommation de grandes quantités de CBD ou l’utilisation de produits mal étiquetés contenant des niveaux plus élevés de THC peut potentiellement conduire à un résultat positif lors d’un test de dépistage de drogue.

Peut-on utiliser l’huile de CBD pendant la grossesse ou l’allaitement ?

L’utilisation de l’huile de CBD pendant la grossesse ou l’allaitement est déconseillée. Les recherches actuelles sur l’effet du CBD sur le développement fœtal et le nourrisson sont limitées, et les autorités de santé conseillent de ne pas consommer de CBD pendant ces périodes en raison de potentiels risques.

Y a-t-il une différence entre l’huile de CBD dérivée du chanvre et celle dérivée du cannabis ?

La principale différence entre l’huile de CBD dérivée du chanvre et celle dérivée du cannabis réside dans la teneur en THC. Le chanvre est généralement cultivé pour avoir de faibles niveaux de THC (moins de 0,3%), ce qui le rend légal dans de nombreux endroits.
Le cannabis, en revanche, contient des niveaux plus élevés de THC et est utilisé pour des produits à la fois récréatifs et médicaux dans les régions où cela est légal. Les deux types d’huile peuvent contenir du CBD, mais l’huile de CBD dérivée du chanvre est plus largement accessible en raison de sa faible teneur en THC.

Sources : LaTribune.fr, Cannabidiol (CBD) Critical review report Expert Committee on Drug Dependence Fortieth Meeting

Partagez votre amour
Webmaster
Webmaster

En tant que rédacteur web passionné et spécialiste du cannabis, j'ai accumulé des années d'expérience dans le domaine. Ma mission est de simplifier l'accès à l'information, en traduisant des études et actualités pour les rendre compréhensibles à tous. Je m'intéresse particulièrement à la législation, ainsi qu'aux applications médicales et récréatives du cannabis.

Publications: 165

S'abonner à la newsletter

Saisissez votre e-mail ci-dessous et ne manquez plus une actualité !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *