Newsletter Cannabuzzdaily

Saisissez votre adresse email ci-dessous et abonnez-vous à notre lettre d'information

Le Visage Changeant du Cannabis en France : Rapport OFDT 2023

Le Visage Changeant du Cannabis en France : Rapport OFDT 2023

Le cannabis, entouré de débats et de controverses, reste un sujet brûlant en France. Avec une consommation en hausse et des lois en constante évolution, le paysage du cannabis français est en mutation. Cet article s’appuie sur les données récentes de l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT) pour dresser un portrait du “visage changeant” du cannabis en France.

En France, le marché du cannabis est l’un des plus importants d’Europe, avec une consommation remarquable : 5 millions d’usagers annuels, contribuant à un marché qui valait 1,2 milliard d’euros en 2017. La tendance à la hausse se reflète dans les saisies record de ces dernières années, notamment 41 tonnes d’herbe en 2022, se rapprochant du record de 46,3 tonnes en 2020. En 2022, les saisies d’herbe représentaient 32% du total, contre seulement 6% en 2012.

Les formes de consommation

Le cannabis en France se présente sous trois formes principales : l’herbe, la résine (haschisch), et dans une moindre mesure, l’huile. L’herbe et le haschisch sont généralement consommés en “joint”, souvent mélangés avec du tabac. D’autres méthodes comme la vaporisation, l’ingestion via des aliments (comme les space-cakes) et l’usage de baumes ou d’huiles essentielles sont moins répandues.

Les impacts incluent des troubles de la mémoire et de l'attention, une augmentation des risques psychiatriques et une potentialisation des effets de l'alcool.

Augmentation des prix pour l’herbe

Le prix moyen du gramme d’herbe de cannabis est d’environ 10 euros, marquant une augmentation de plus de 30% depuis 2010. La résine, quant à elle, se stabilise autour de 8 euros le gramme, ayant connu une hausse de 60% depuis 2010. Parallèlement, la teneur en THC a nettement augmenté, doublant pour la résine (de 12,3% en 2011 à 30% en 2022) et augmentant de 34,6% pour l’herbe.

Teneur en THC, Le Visage Changeant du Cannabis en France : Rapport OFDT 2023

Au cours des dix dernières années, la concentration moyenne de THC dans la résine de cannabis a connu une augmentation significative, plus que doublant de 12,3% en 2011 à 30% en 2022. Parallèlement, la teneur en THC de l’herbe de cannabis a également augmenté, passant de 10,4% en 2011 à 14,0% en 2022, ce qui représente une hausse de 34,6% pendant la même période.

Méthode d’approvisionnement du cannabis

Un aspect crucial de la consommation de cannabis en France concerne les modes d’approvisionnement, qui varient considérablement selon l’âge et le contexte social des usagers.

Chez les adolescents

À 17 ans, une majorité significative d’adolescents (67,1 %) obtient du cannabis gratuitement, souvent par des dons ou lors de consommations partagées. Cette tendance souligne une dimension sociale et communautaire dans l’usage du cannabis parmi les jeunes.

Le réseau personnel joue également un rôle central dans l’approvisionnement. Environ 56,9 % des adolescents s’approvisionnent auprès d’amis ou de proches, mettant en évidence la dimension de proximité et de confiance dans l’acquisition du cannabis. Parallèlement, près de la moitié des jeunes (44,8 %) se tournent vers un revendeur habituel, tandis que 30,5 % font appel à un revendeur inconnu, ce qui peut impliquer des risques accrus liés à la qualité et à la sécurité du produit.

Chez les adultes

L’autoculture de cannabis représente une autre facette de ce marché. Bien que relativement marginale, elle est pratiquée par 7,2 % des usagers actuels, reflétant une préférence pour une source plus contrôlée et peut-être perçue comme plus sûre. En 2017, 7,0 % des adultes ayant consommé du cannabis dans le mois (soit 6,4 % des 18-64 ans) ont indiqué pratiquer l’autoculture, parfois en complément d’autres achats. Cette pratique pourrait être motivée par divers facteurs, y compris le coût, la qualité perçue, ou le désir d’autonomie par rapport au marché illégal.

L’achat de cannabis sur Internet, enfin, reste une pratique marginale, avec seulement 2,2 % des usagers y ayant recours. Ce faible taux pourrait s’expliquer par des questions de confiance, de sécurité et d’accessibilité, ainsi que par la prévalence de canaux d’approvisionnement plus traditionnels et de proximité.

Ces modes d’approvisionnement en cannabis en France illustrent la complexité et la diversité des pratiques entourant cette substance, reflétant des dynamiques sociales, économiques et culturelles variées au sein de la population consommatrice.

Effets et risques pour la santé

L’usage du cannabis peut entraîner une euphorie modérée, un sentiment de bien-être, mais aussi somnolence, troubles de la mémoire, et de l’attention. Une consommation régulière est associée à des risques tels qu’une baisse de la motivation, fatigue, difficultés de concentration, et troubles psychiatriques. L’OFDT a développé le Cannabis Abuse Screening Test (CAST) pour identifier les usages problématiques, particulièrement chez les jeunes.

Perception et légalité

En 2018, environ 48% des Français considéraient le cannabis comme dangereux dès le premier usage. Malgré cela, la majorité s’oppose à la vente libre, tout en soutenant l’usage médical sous certaines conditions. Le cannabis reste illégal en France, avec des peines sévères pour sa possession, vente, et consommation.

En 2021, selon une enquête IFOP révélée ici, 51 % des Français se disent désormais en faveur de la dépénalisation de l’usage du cannabis. De plus, une légalisation régulée par l’État remporte également un large soutien.

Usage médical et expérimentations

En 2021, la France a entamé une expérimentation sur l’usage médical du cannabis, ciblant des conditions telles que les douleurs neuropathiques réfractaires, certaines formes d’épilepsie sévères, et des symptômes en oncologie. Cette initiative marque un tournant potentiel dans la politique française sur le cannabis, suggérant une ouverture vers des applications thérapeutiques.

Tendances chez les adolescents et adultes

En 2021, seulement 9,1% des collégiens de 3e avaient consommé du cannabis, une baisse notable par rapport aux années précédentes. À 17 ans, la plupart des adolescents obtiennent leur cannabis gratuitement ou via des amis. Chez les adultes, 47,3% des 18-64 ans ont déclaré avoir consommé du cannabis dans leur vie, avec une consommation actuelle de 10,6%.

Réponses pénales et opinion publique

Les réponses pénales envers l’usage de cannabis en France ont évolué vers des sanctions financières plutôt que des mesures sanitaires. Depuis 2019, l’usage illicite de stupéfiants peut entraîner une amende forfaitaire de 200 euros. La population française reste divisée sur les sanctions appropriées, beaucoup préférant des mesures orientées vers les soins ou des rappels à la loi plutôt que des peines de prison.

Le cannabis en France est à la croisée des chemins, entre préoccupations de santé publique, débats sur la légalisation et expérimentations médicales. Alors que la consommation continue de façon importante, les perceptions et les politiques évoluent, reflétant un paysage complexe et dynamique. Ce rapport de l’OFDT offre une fenêtre précieuse sur ces changements et les défis qui en découlent, posant les bases pour de futures discussions et politiques sur le cannabis en France.

FAQ

Quel est le rôle de l’OFDT dans l’étude du cannabis en France ?

L’OFDT fournit des données et analyses sur la consommation, les impacts sur la santé, et les tendances du marché du cannabis en France.

Quelles sont les tendances actuelles de consommation de cannabis en France ?

Les tendances montrent une préférence pour l’herbe et la résine, avec une augmentation de la consommation chez les jeunes adultes.

Quelle est la législation actuelle concernant le cannabis en France ?

Le cannabis reste illégal, avec des sanctions sévères pour la possession, la vente et la consommation.

Comment évolue le marché du cannabis en France en 2023 ?

Le marché connaît une hausse, avec des saisies record et une augmentation du nombre de consommateurs.

Quels sont les impacts du cannabis sur la santé publique en France ?

Les impacts incluent des troubles de la mémoire et de l’attention, une augmentation des risques psychiatriques et une potentialisation des effets de l’alcool.

Sources : Rapport de l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT) sur le cannabis, Le Parisien

Share your love
Webmaster
Webmaster

En tant que rédacteur web passionné et spécialiste du cannabis, j'ai accumulé des années d'expérience dans le domaine. Ma mission est de simplifier l'accès à l'information, en traduisant des études et actualités pour les rendre compréhensibles à tous. Je m'intéresse particulièrement à la législation, ainsi qu'aux applications médicales et récréatives du cannabis.

Articles: 188

S'abonner à la newsletter

Saisissez votre e-mail ci-dessous et ne manquez plus une actualité !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *