Newsletter Cannabuzzdaily

Saisissez votre adresse email ci-dessous et abonnez-vous à notre lettre d'information

La-fin-des-Cannabis-Social-Clubs-a-Barcelone-

La fin des Cannabis Social Clubs à Barcelone ?

La situation actuelle des Cannabis Social Clubs (CSC) à Barcelone est complexe et préoccupante. En 2024, le gouvernement local de Barcelone a manifesté une position plus conservatrice vis-à-vis de ces clubs, contrastant avec l’ère de tolérance antérieure. Albert Batlle, le troisième adjoint au maire et conseiller à la sécurité, a exprimé clairement son intention d’éliminer ces clubs, les considérant comme un modèle inapproprié pour la ville.

Cette position a été renforcée par des inspections ciblées lancées par le gouvernement local en collaboration avec la police municipale, visant spécifiquement une vingtaine de CSC à Barcelone​​​​​​.

Entre légalité incertaine et politiques changeantes

Historiquement, ces clubs fonctionnaient dans une sorte de zone grise légale, offrant un espace sûr et accessible pour la consommation de cannabis. Ils ont longtemps été tolérés par les autorités locales, notamment grâce à la réglementation dite La Rosa Verde qui fournissait un cadre pour leur fonctionnement. Cependant, cette législation a été annulée par la Cour suprême espagnole en 2021, mettant en péril l’avenir des clubs. Depuis lors, les clubs ont exploité une faille juridique en opérant sous des licences de “clubs sociaux privés”​​​​.

Les inspections récentes semblent plus rigoureuses que les contrôles de sécurité précédents, se concentrant sur la promotion active de la consommation de cannabis au sein de ces clubs. Cela marque un changement significatif par rapport à la politique de tolérance précédente et soulève des questions sur l’avenir des CSC à Barcelone.

Si les clubs étaient effectivement fermés, cela pourrait avoir un impact économique important, compte tenu de leur popularité auprès des touristes et des résidents locaux. L’Espagne compte plus de 4 millions d’utilisateurs de cannabis, et ces clubs attirent chaque année entre 6,6 et 12,4 millions de consommateurs touristiques​​​​.

Cannabis Social Clubs à Barcelone

Rayonnement international des CSC de Barcelone

Alors que Barcelone réfléchit à la possibilité de fermer ses Cannabis Social Clubs, l’influence de leur modèle se fait sentir à l’international. Plusieurs pays s’inspirent de ce concept : l’Allemagne prévoit d’ouvrir des clubs similaires en avril 2024, la République Tchèque modifie sa trajectoire en matière de législation sur le cannabis en privilégiant l’établissement de ces clubs, tandis que Malte mise également sur ce modèle.

En conclusion, l’avenir des Cannabis Social Clubs à Barcelone est incertain, confronté à un gouvernement local qui cherche à serrer la vis sur ces établissements. Cela représente un tournant majeur par rapport à la position historiquement tolérante de la ville, et pourrait redéfinir le paysage cannabique de Barcelone dans les années à venir.

FAQ

Qu’est-ce qui menace les Cannabis Social Clubs à Barcelone en 2024 ?

Le gouvernement local envisage de fermer ces clubs, marquant un tournant par rapport à leur tolérance historique.

Quel impact économique la fermeture des CSC pourrait-elle avoir à Barcelone ?

La fermeture pourrait affecter le tourisme et l’économie locale, les CSC attirant des millions de consommateurs chaque année.

Comment le modèle des CSC de Barcelone influence-t-il d’autres pays ?

Des pays comme l’Allemagne, la République Tchèque et Malte s’inspirent du modèle barcelonais pour leurs propres politiques de cannabis.

Sources : The Mayor, The World, Schengenvisainfo

Share your love
Webmaster
Webmaster

En tant que rédacteur web passionné et spécialiste du cannabis, j'ai accumulé des années d'expérience dans le domaine. Ma mission est de simplifier l'accès à l'information, en traduisant des études et actualités pour les rendre compréhensibles à tous. Je m'intéresse particulièrement à la législation, ainsi qu'aux applications médicales et récréatives du cannabis.

Articles: 188

S'abonner à la newsletter

Saisissez votre e-mail ci-dessous et ne manquez plus une actualité !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *