Newsletter Cannabuzzdaily

Saisissez votre adresse email ci-dessous et abonnez-vous à notre lettre d'information

C'est quoi le cannabigérol (CBG) ?

C'est quoi le cannabigérol (CBG) ?

Vous entendrez beaucoup parler du CBD (Cannabidiol) dans les médias, mais c’est quoi le cannabigérol (CBG)  ? Et si on vous disait que le CBG pourrait être la prochaine star des cannabinoïdes à l’instar du CBD ? Au travers de cet article, nous détaillerons les origines, ses utilités connues ainsi que les études et potentielles perspectives d’avenir pour cette molécule.

Le cannabigérol est un cannabinoïde présent dans la plante de cannabis. Il est considéré comme un produit phytochimique précurseur dans la plante, car il est transformé en THC et en CBD au cours du développement de la plante. Cependant, contrairement à ces deux cannabinoïdes bien connus, le CBG a peu d’effets psychotropes et est plutôt considéré comme ayant des propriétés médicinales.

La molécule mère des cannabinoïdes

Le parrain de la chimie organique et des cannabinoïdes, l’Israëlien nommé Raphael Mechoulam fut le premier à isoler le cannabigérol (CBG), en plus du THC, en 1964. Peu de temps après, une étude publiée dans la revue Psychopharmacologia a noté une absence de changement comportemental chez des singes rhésus lors d’une administration de cette molécule. Il fut conclu que cette molécule n’est pas psychoactive.

Dans la plante de cannabis, le CBG est le premier cannabinoïde à faire son apparition et agis comme précurseur chimique des 3 branches principales : CBDA, CBCA et THCA. Pour faire simple, c’est la première à être synthétisée dans la plante sous sa forme acide, en CBGA. Puis sous l’action de la chaleur il se transforme en CBG (et perd son acidité). C’est le phénomène de décarboxylation. La CBG se décompose alors par la suite en CBDA et THCA, qui eux se transformeront une partie en THC et une autre en CBD.

La fleur de Cannabis Sativa L. ne contient qu’une infime quantité de CBG (moins de 1% en général). Mais au vu des nombreux potentiels usages du CBG, de nombreuses banques de graines cultivent actuellement des variétés de chanvre à forte concentration en CBG.

Quelle différence entre le CBG et le CBD ?

Tout comme le CBD, le CBG n’est pas psychoactif. Il possède une grande partie des propriétés du CBD et semblerait avoir aussi certains aspects du THC sans l’effet psychoactif (étant la molécule mère de celle-ci). Ce qui est sûr, c’est qu’il reste encore beaucoup de choses à découvrir sur cette molécule. Du fait de sa faible teneur dans les plantes en fin de vie, et par conséquent des faibles nombres d’études sur le cannabigérol.

La structure chimique du CBG ainsi que son taux de concentration est différent du CBD. La dernière différence qui réside entre ces deux molécules est que le CBD possède une faible affinité avec les récepteurs cannabinoïdes contrairement au CBG qui lui possède une forte affinité avec les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2

Quels sont les effets du CBG ?

Trop peu d’études existent sur le sujet encore. Mais il semblerait que le CBG commence à se faire connaitre pour ses effets apaisants, analgésiques, anti-inflammatoires et “booster d’appétit”. Selon certains chercheurs le CBG viendrait inhiber la capture du GABA. C’est un neurotransmetteur qui serait impliqué dans au moins 30% des synapses du cerveau. Ce qui entrainerait une relaxation musculaire et par la même occasion permettrait de diminuer l’anxiété.

Selon une étude de 2015, le CBG a démontré qu’il protégeait les neurones chez les souris atteintes de la maladie de Huntington, qui se caractérise avec une dégénérescence des cellules nerveuses dans le cerveau. Tout cela est encore à prendre avec des pincettes. Pour autant le CBG (étant non psychotrope) tout comme le CBD, elle reste une molécule légale en Europe et France.

Des études ont montré que le CBG peut avoir des effets anti-inflammatoires, antibactériens, antipsychotiques et même anti-tumoraux. Il a également été étudié pour ses effets sur les troubles de l’humeur et la dépression, ainsi que pour son potentiel en tant que traitement pour les maladies oculaires telles que la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Bien que la recherche sur le CBG soit encore en début de développement, les premiers résultats sont prometteurs et montrent que ce cannabinoïde peut avoir un impact significatif sur la santé humaine. Cependant, il est important de noter que plus de recherches sont nécessaires pour mieux comprendre les effets et les avantages potentiels du CBG.

CBD et le CBG pour dormir

Le CBD et le CBG peuvent tous les deux aider à améliorer la qualité du sommeil. Le CBD est connu pour avoir des effets anxiolytiques et anti-inflammatoires, ce qui peut aider à réduire l’anxiété et l’inflammation, deux facteurs qui peuvent perturber le sommeil. De plus, le CBD peut également agir sur les récepteurs du système endocannabinoïde pour favoriser un état de détente et de relaxation.

De son côté, le CBG peut également aider à améliorer le sommeil en agissant sur les récepteurs du système endocannabinoïde et en régulant les niveaux de dopamine et de sérotonine, deux neurotransmetteurs qui peuvent affecter l’humeur et le sommeil.

En fin de compte, le choix entre le CBD et le CBG pour améliorer le sommeil dépend des besoins individuels de chacun. Il peut être judicieux de consulter un médecin ou un spécialiste des cannabinoïdes pour obtenir des conseils sur le meilleur produit pour vous. Il est également important de noter que, bien que le CBD et le CBG puissent aider à améliorer le sommeil, ils ne sont pas des solutions miracles et peuvent ne pas fonctionner de la même manière pour tout le monde.

Quels sont les bienfaits du CBG ?

Anti-inflammatoires: Le CBG peut aider à réduire l’inflammation, ce qui peut être bénéfique pour les personnes souffrant de conditions chroniques telles que l’arthrite et la dégénérescence des articulations.

Antibactériens: Des études ont montré que le CBG peut être efficace contre plusieurs types de bactéries, y compris celles qui sont résistantes aux antibiotiques.

Antipsychotiques: Le CBG peut aider à réguler les niveaux de dopamine et de sérotonine dans le cerveau, ce qui peut aider à réduire les symptômes de troubles psychotiques tels que la schizophrénie.

Anti-tumeurs: Certaines études préliminaires ont montré que le CBG peut avoir des effets anti-tumoraux sur certaines cellules cancéreuses.

Soulagement de la dépression et de l’anxiété: Le CBG peut aider à réguler les niveaux de dopamine et de sérotonine, ce qui peut contribuer à réduire les symptômes de dépression et d’anxiété.

Quand prendre le CBG ?

Il n’y a pas de réponse unique à la question de savoir quand prendre le CBG, car cela dépend des besoins individuels de chaque personne. Certaines personnes peuvent préférer prendre le CBG le matin pour aider à améliorer leur humeur et leur énergie tout au long de la journée, tandis que d’autres peuvent préférer le prendre le soir pour aider à améliorer le sommeil.

Sources : ScienceDirect, Revue Psychopharmacologia

Share your love
Webmaster
Webmaster

En tant que rédacteur web passionné et spécialiste du cannabis, j'ai accumulé des années d'expérience dans le domaine. Ma mission est de simplifier l'accès à l'information, en traduisant des études et actualités pour les rendre compréhensibles à tous. Je m'intéresse particulièrement à la législation, ainsi qu'aux applications médicales et récréatives du cannabis.

Articles: 188

S'abonner à la newsletter

Saisissez votre e-mail ci-dessous et ne manquez plus une actualité !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *